Les axes de croissance des banques en ligne

Banque en ligne change

Les banques en ligne doivent s’évoluer et s’adapter aux besoins des clients afin d’attirer plus de personnes et ainsi se développer. La plupart des établissements bancaires en ligne l’ont compris, ils essaient même d’anticiper les besoins des clients. C’est ainsi qu’on note les alertes mails qui informent à l’utilisateur l’état de son compte ou qui lui proposent des offres. Sachant que les établissements financiers sont à nouveau en mesure de prendre des risques financiers, les futures directions des banques électroniques devraient se jouer sur des opérations de croissance externe comme le rachat d’une filiale, l’accroissement de l’activité à l’étranger. Le marché des professionnelles pourrait également être un axe de développement des banques en ligne. Ceci consiste à proposer des offres principalement destinées aux professionnels.

Des évolutions non négligeables

Dix ans après la création des premières banques virtuelles telles que Fortuneo, on remarque que le paysage de ce secteur se modifie et se transforme à chaque année. En effet, le type de profil client et les nouvelles tendances d’utilisation des produits bancaires se modifient. Par exemple, la banque en ligne était uniquement destinée aux hommes et CSP+. Mais, on constate qu’à ce jour les banques virtuelles ont de nombreux clients femmes. On compte également parmi leurs clients des jeunes dynamiques et actifs. Il faut également noter que les banques électroniques ne sont plus non plus réservées à une clientèle technophile, leurs services sont destinés à toute personne qui maitrisent l’outil informatique.

Le marché des banques en ligne

On assiste de plus en plus à une forte concurrence sur le marché des e-banques en France. Ce marché est dominé par différents acteurs qui ne cessent d’exercer leurs influences. Ledit marché est aussi en train de connaître un phénomène qu’est l’émergence des institutions bancaires en ligne discrètes. En 2014, certaines e-banques ont enregistré un effectif de plus de 600000 clients. Ce qui donne un taux de croissance de 28% en comparaison aux chiffres de l’année précédente c’est-à-dire 2013. L’objectif fixé pour la fin de cette année 2015 en cours est d’atteindre un effectif de plus de 750000 clients et 1,5 million de clients à l’horizon 2020.

Des projets bancaires très ambitieux

Certaines e-banques nourrissent l’ambition même de dépasser l’effectif d’un (01) million de clients en ce début de l’année 2016. Ces e-banques ont déjà enregistré plus de 900000 clients. Ces e-banques sont menacées par une très forte concurrence de petites banques en ligne qui sont beaucoup plus discrètes. Certaines parmi elles envisagent d’atteindre l’effectif des 310000 clients d’ici la fin de l’année toujours sur le marché français. Le but visé par ces e-banques est double : développer le portefeuille clients et avoir le monopole sur le marché en gagnant la confiance et la fidélité de ses clients.

La diversification des services bancaires

Elles peuvent atteindre ces objectifs en diversifiant les offres proposées aux clients. Au début de leur entrée en scène, elles ne fournissaient que des prestations de services dans les domaines de compte courant et d’épargne. Désormais, avec cette politique de diversification d’offres, elles pourront élargir leur gamme aux crédits et aux produits d’assurance. Par conséquent, ils encourageront leurs clients à les choisir comme leur établissement financier principal. Les e-banques présentent d’énormes avantages pour les personnes qui oseront y investir.